Hacked By Grilex
Accueil du site > Le village d’Auragne > ¤ Articles Archivés. > Il n’y a pas que les eaux qui sont usées à Auragne… ----Mise à jour du 31 (...)

Il n’y a pas que les eaux qui sont usées à Auragne… ----Mise à jour du 31 octobre 2008----

mardi 17 avril 2007, par sudtek

Comme je le disais dans un des articles précédent dans les hameaux d’Auragne les informations et les bits arrivent à dos de corbeaux, si ces derniers ne se sont pas fait tirer dessus en route.

Depuis plusieurs années il est question d’assainissement et de tout à l’égout pour le village et j’ai bien dit pour le village ; environ une centaine de pèlerins. Comme tous les « grands » projets (rigolez pas … ;) ) dans les petits villages cela prend au moins une décennie voir deux autour de la case à palabres aussi appelée la mairie, bref projet que l’on croyait tous avorté, oublié dans un tiroir ou bien sous un pied de meuble. Mais miracle je découvre par hasard (?) dans ma boite au lettre une plaquette d’information intitulée « Le trait d’union », #3 de mars 2007 et éditée par la communauté de communes ou il est expliqué pages 11 que ce projet d’assainissement était réglé de A à Z !

La mairie d’Auragne n’a pas communiqué une seule fois, et l’information n’est jamais arrivée jusqu’à nos hameaux. Certains se diront :« Si c’est réglé, pourquoi il gueule ! » …
Si je me méfie de cette résolution éclair du « projet » c’est que cela ressemble au dernier grand projet, la ligne à haute tension EDF que l’on nous imposée en noyant le poisson ; résultat une ligne THT qui nous pollue visuellement le paysage tout en enrichissant EDF et ne nous fournit pas un KW…
Je me pose plusieurs questions, traités les eaux usées du village c’est bien, mais qui va récupérer la station d’épuration à côté de chez lui en dehors du village. Les eaux usées, elles descendent les pentes donc la station sera en bas du village et pas à coté de celui-ci. En clair, quels habitants hors du village, donc d’un hameau, vont avoir les inconvénients de la station et pas les avantages car ils sont situés en contre bas ?

Quelles sont les techniques d’épuration retenues, ils parlent d’épuration biologique dans l’article, mais toutes les épurations sont biologiques par définition. C’est franchement très vague. Les odeurs qui émanent des stations d’épuration classiques sont dues à l’action de décomposition effectuée par les bactéries… elles sont donc bien biologiques !
Pourquoi tous les résidants de la commune n’ont ils pas été consultés ?
Quelle technologie a été retenue, une station classique, une station à lagunage … ?
Quel est le coup à long terme ?
Pourquoi n’a ton pas eu un dossier d’information technique ?

Sur l’article dans l’encart de droite il est spécifié « Les techniques naturelles d’assainissement » mais il n’est pas précisé noir sur blanc que cela sera la technique employée à Auragne.
Encore une fois ceux qui vivent en dehors du village et qui n’ont jamais leur mot à dire, risquent de subir, donc méfiance…

----------------------Mise à jour du 09 Juillet 2008----------------------

Bon depuis quelques mois les travaux avancent rapidement pour placer les tuyaux en 200mm qui amènerons les eaux usés du village à la station d’épuration.

Elle sera de type station à lagunage semble t’il. D’ailleurs à ce sujet j’ai une question d’ordre technique et si un spécialiste pouvait éclairé ma lanterne. D’après mes connaissances les station d’épuration par lagunage utilisent pas mal d’eau pour maintenir les bassins à niveau. Combien de mètres cubes / M² ?
Il y à un tuyau en 80mm à coté des tuyaux en 200mm qui semble prévu à cet effet et j’ai comme la vague impression que c’est à 100% de l’eau potable qui va servir à cet effet ! oui, non ? car si c’est le cas cela risque de douiller grave vue le prix du M cube d’eau potable qui ne va pas aller en baissant.

Surtout que l’on à plusieurs solutions :

.Un ruisseaux pas loin qui pourrait être utilisé pour l’alimenter la plus part du temps.
.Peut êtres des sources sur le village qui pourrait aussi fournir un peau d’eau.
.Puits à grande profondeur.
. Stocker les eaux en provenances du villages dans une grand bassin ou citerne cela représentes pas mal de mètres cubes le pluvial du village d’Auragne.
.Et en dernier recours seulement l’eau potable.

Si quelqu’un à un plan du tracé, des photos du projet à mettre en ligne je suis preneur !
Pour quels volumes d’habitants à telle était dimensionnée ?
Une autre observation le hameaux de « Jean de bals » est à 200m nous sommes les plus prés de la future station d’épuration.
Nous sommes surpris de ne pas y être relié ! Arguments de certains nous sommes 14 mètres en dessous mais bon une pompe de relevage c’est pas nouveau la plus basiques des pompes de relevages peut monter 14 mètres.

Si vous avez des contact à la communauté des communes je suis preneur ! La mairie ma indiqué un certain monsieur « Chevalier » qui s’occuperait du pôle assainissement.

A+

----------------------Mise à jour du 31 octobre 2008----------------------

J’ai pris contact avec les services concernés pour cet histoire de tout à l’égout le but est d’avoir un peut plus d’éléments à publier. Vous trouverez ma lettre ou je plaide la cause de mon hameau mais pas seulement (indirectement aussi des autres hameaux car jean de bals étant le plus prés si nous ne sommes pas relié pour les autres l’espérances de l’être et nulle. Personnellement je serais heureux de voir tous le monde reliés cella permettrait peut être aux cours d’eaux d’êtres moins pollués… Mais vous allez comprendre qu’il y à plusieurs poids et plusieurs mesures dans notre belle république … bannière.

— -

Monsieur,

Par la présente je permets de prendre contact avec vos services dans le but d’obtenir des renseignements relatifs à la station d’épuration de la commune d’Auragne.

Le hameau de Jeans de bals est composé d’une quinzaine de maisons, celui-ci est situé à l’extérieur du village sur la D43 en direction de Venerque. Depuis plusieurs années on entend des rumeurs concernant cette station, aujourd’hui les travaux sont presque terminés mais nous n’avons eu aucune information sur l’implantation du site, le type de station, ni de précision concernant le raccordement.

Trouver le lieu d’implantation n’a certainement pas été facile. La commune d’Auragne souhaitait une station d’épuration pour être conforme aux normes environnementales mais évidemment pas à proximité du village. Auragne étant sur une colline il y avait sûrement plusieurs lieux éligibles, mais au résultat elle à « atterrit » non loin du hameau de Jean de Bals. Nous sommes conscients que tout le monde souhaite les avantages du tout à l’égout sans vouloir les inconvénients (la vue d’un bâtiment disgracieux, les odeurs…). Nous avions déjà récupéré la ligne à haute tension à 200m du hameau et maintenant la station d’épuration. Nous aurions cependant apprécié d’être informés étant donné sa proximité, nous sommes en quelque sorte mis devant le fait accompli.

Heureusement pour notre hameau la solution retenue « à lagunage » devrait avoir un impact environnemental moins désastreux que la ligne THT. Je tiens à vous signaler que nous n’avons même pas eu une brochure pour imaginer à quoi ressemblerait la station terminée, quant à nous demander si nous étions d’accord et quel serait notre avis… on a l’impression d’être pris pour ce que nous sommes des con tribuables (en 2 mots).

La station est à 700m dans un coin charmant, nous ignorons si elle s’intègrera ou dépareillera le paysage. Il y a carrément un manque de communication et une volonté de blackout sur ce projet organisé depuis le début par les responsables. Dans les 2 cas cela est inadmissible. La réalisation de cette station d’épuration soulève pas mal de questions :
- Comment sera t’elle alimentée ? car le lagunage nécessite d’avoir des bassins a niveaux et donc implique une consommation importante d’eau pour obtenir un fonctionnement optimum, (taux d’évaporation important et renouvellement des eaux du bassin en permanence) ! Sur le chantier nous avons constaté la présence de tuyaux en 80 mm à coté de ceux en 200 mm cela supposerait qu’elle serait alimentée par de l’eau potable ! Pas très écologique, et le coût à long terme sera onéreux car nul n’est sensé ignorer que le prix de l’eau augmentera. Nous avons beaucoup d’eau en profondeur, la possibilité de récupérer les eaux de pluie du village d’Auragne et de les stoker ou de pomper celles du ruisseau selon son niveau. L’eau potable doit être utilisée en dernier recours seulement vu le prix du mètre cube.

- Pour combien d’habitants a t’elle était prévue ?

- Quel est son coût de fonctionnement ?

J’ai contacté la mairie pour avoir plus de détails et j’apprends que non comptant de récupérer « le bébé » nous ne bénéficierons pas de cette installation. Il faudrait soit disant une pompe de relevage pour franchir le ruisseau et cela est trop compliqué !

Ce qui paraît aberrant c’est que le village a installé un poste de relevage sur le terrain de foot pour remonter plus de 51 m de dénivelé sur 405m de distance et l’impossibilité de traverser un ruisseau et remonter 8m de dénivelé et 318m de distance laisse perplexe. Il faut croire que la gravité n’est pas identique sur toute la commune ou bien on essaye encore une fois de plus de nous prendre pour des imbéciles ! D’autant plus que le hameau de Jeans de Bals et quasiment plat et permet une pente artificielle dans la tranchée de 1021m (70% du trajet) que compte les 1450m pour aller à la station. Ne nous dites pas que ce n’est pas rentable ni réalisable ! Donc en résumé les habitants de Jeans de Bals doivent supporter les inconvénients de la station sans profiter des avantages. Nous estimons que ce n’est pas normal et que nous devrions également être reliés à cette station vu la distance et le faible coût technique de mise en œuvre par rapport au coté sud du village. Nous espérons vivement que vous saurez trouver une solution à ce problème.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président du conseil général, mes sincères salutations.


La réponse :


Auterive. le 13 Octobre 2008 Lettre Recommandée avec Accusé dt. : Réception. /Réf : DVA/STA/1 250/08 Objet : Assainissement Eaux Usées à AURAGNE.

Monsieur, J’accuse réception de votre correspondance du 24 Août 2008 adressée à l’attention de Monsieur CHEVALIER de la Communauté de Communes du District de la Vallée de l’Ariège. « Président du Conseil Général ». En premier lieu, il convient de vous préciser que la gestion de la compétence Eaux Usées relève de notre Intercommunalité et non de celle du Conseil Général. Dans un second temps, je vous informe que Monsieur CHEVALIER est notre Directeur des Services Techniques et Responsable de assainissement Collectif et Individuel. Plus sérieusement, je prends note de votre mécontentement quant au soi-disant défaut d’information adressé aux habitants du hameau de Jean De Bals. Je vous rappelle que l’opération « réalisation du réseau de collecte des Eaux Usées de la commune d’Auragne » actuellement en cours, est un projet qui date de l’exercice 2004 et que de nombreuses réunions publiques ont été organisées en Mairie d’Auragne .

« SUDTEK : Je me demande s’il confond pas Aubagne et Auragne ? des réunions publiques à Auragne …ce sont les corbeaux qui devaient être encore une fois de trop chargés de distribuer les invitation et ils ont encore oubliés pas mal de monde … remarquez pour faire une réunion publique il suffit d’être 2 … Ont peut même plus se fier aux volatiles de nos jours ce sont sûrement les mêmes oiseaux qui étaient chargés de nous prévenir pour la ligne THT…à ces piafs ! »

Nous comprenons toutefois que pour des raisons diverses et variées. vous n’ayez pu y participer.

« SUDTEK : La on me prend pour une buse et le reste des Auragnais aussi au passage… »

Concernant le lieu d’implantation, ce dernier a été retenu en concertation avec les services de la Police de l’Eau. de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt ainsi qu’avec les services de la Direction Départementale de l’Equipement de la Haute-Garonne services dont la compétence ne saurait être remise en cause.

« SUDTEK : En clair la soit disant réunion publique quel est eut lieux ou pas à la limite c’est pas utile car on à pas besoin de notre avis nous sommes trop con pour comprendre puisque leur ‘compétence’ ne saurait être remis en cause. Que dire de plus ! Amen ! »

Ce process permet de respecter les objectifs épuratoires recherchés tout en favorisant une intégration environnementale. (Schémas de principe joints) .

« SUDTEK : Quel process ?? on nous explique rien est nous refourgue un schéma miteux… schémas qui plus est non contractuels au passage. »

Concernant votre inquiétude quant aux dépenses liées aux charges de fonctionnement de cet ouvrage et plus précisément au regard des dépenses en eau potable, je tiens à vous assurer que le raccordement en eau potable réalisé n’a nullement vocation à rétablir le niveau du « lagunage ». En effet ce n’en est pas un.

« SUDTEK : Ok je suis contant ‘d’apprendre’ que cela ne s’appelle pas un lagunage mais ils n’explique pas à quoi sert ce tuyau en 80mm de diamètre qui est pour ? Au passage on ne nous précise pas le nom de la technique des fois que l’on puisse se renseigner sur le net... j’ai techniquement du mal à croire que les basins ne nécessitent pas de complément de niveau pour éliminer les eaux noires et grisent sans colmater le système. »

La capacité de traitement est établie sur une équivalence de 400 EH « SUDTEK : KESAKO un EH ? » . Son coût de fonctionnement est modique afin de ne pas voir la tarification de 1’assainissemnt augmenter et les charges des contribuables alourdies.

« SUDTEK : Oui mais bon vu qu’il n’y avait pas d’assainissement le coup était donc de 0€ avant. Modique c’est relatif ! Il ne précises pas n’ont plus qui payes … ou plutôt si il dit ‘les con tribuables’ en clair tous le monde y compris ceux qui n’y sont et seront pas reliées à l’assainissement, c’est beau légalité à la française ! » Je vous précise par ailleurs que l’investissement total réalisé est de l’ordre d’un million d’euros entièrement financé par l’ensemble des communes adhérentes à notre lntercommunalité. « SUDTEK : Confirmation on casque tous. D’ailleurs sur les dernière taxe foncière ont à prix une augmentation +30% dans les dents pour les ordures ménagères et pourtant les poubelles font le même nombre de passage hebdomadaires depuis 35 ans c’est à dire 1 ! Poubelle géraient par la communauté des communes il me semble alors de la à y voir une relation … de cause à effet +30% pour sponsoriser le tout à l’égout il n’y à qu’un pas ! A suivre… »

En ce qui concerne l’étude du raccordement du hameau de Jean De Bals sur la dite-station, je vous indique qu’au vu des investissements actuellement réalisés par notre établissement. ce programme ne fait pas partie de nos priorités.

« SUDTEK : En clair les hameaux peuvent se brosser seul le village sera desservit. »

Je vous invite cependant à vous rapprocher de Monsieur le Maire de votre commune.

« SUDTEK : La mairie m’invitera à me rapprocher de leur service... pourquoi croient t’ils que je leur écris c’est la mairie qui ma donner leur coordonnées. Ils se passent le relais… »

Dès lors que serait envisagée la réalisation de ce programme, nous ne manquerons pas de nous apuyer sur les élément techniques que vous ayez bien voulu porter à notre connaissance.

« SUDTEK : Vaseline... no comments »

En dernier lieu, quant aux éventuels inconvénients devant être supportés par les habitants du hameau de Jean de Bals, je vous indique qu’il ne devrait pas y en avoir.

« SUDTEK : C’est bien pour cela que c’est le plus loin possible du village... »

Espérant avoir répondu à votre attente et mes services restant à votre disposition pour de plus amples informations, je vous prie de croire, Monsieur. à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Le Président. Christophe LEFEVRE.

district-vallee-ariege@wanadoo.fr



Une lettre aussi évasive cela me scotche c’est du flou artistique avec une pincé de la langue de bois ! cela me remémore une citation « Le totalitarisme c’est ferme ta gueule et la démocratie c’est cause toujours… »

A+

Portfolio

Article 1 sur projet d'assainissement à Auragne Article 2 sur projet d'assainissement à Auragne

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0